« [Test] Hustle Kings VR – PS4/VR | Page d'accueil | Mise à jour PSStore - 06 décembre »



02/12/2016

[Test] Wayward Sky – PS4/VR


Wayward_Sky_PS4_PSVR_Logo.jpgDéveloppé par Uber Entertainment, Wayward Sky est un jeu d’aventure/énigmes disponible sur PlayStation VR en téléchargement pour 19€, et est mon coup de cœur des jeux VR sortis en même temps que le casque (parmi ceux que j’ai testé).

On incarne Bess, une jeune pilote dont l'avion s'écrase sur une mystérieuse forteresse volante avec son père. Séparé dès l’accident, il faudra parcourir la forteresse pour le retrouver et le secourir tout en rencontrant d’étranges robots géant plus ou moins gentils.

Contrairement à beaucoup de jeu VR, Wayward Sky n’essaie pas d’en mettre plein la vue niveau sensation en vue à la 1ère personne, car le jeu se joue majoritairement à la 3ème personne. En fait c’est un peu comme si l’on suivait notre personnage à travers des caméras de sécurité, mais pas fixe à la Resident Evil, car nos mouvements de tête sont bien pris en compte et l’on peut regarder où l’on veut.

Cela permet de bien voir les lieux pour trouver comment progresser, de voir les précédents lieux visités (surtout que la progression est souvent très verticale), mais aussi de découvrir des petits secrets en cherchant dans les moindres recoins du décors afin d’obtenir des trophées en les pointant avec notre manette ou nos PS Moves.

WaywardSky_screenshot03.png wayward-sky-screen-03-ps4-eu-01feb16.jpeg

Car le jeu se joue soit à la manette, soit avec un ou 2 PS Move (je conseille évidement les 2 PS Move). Pour déplacer son personnage ou le faire interagir avec des éléments il suffit de pointer avec son contrôleur et d’appuyer sur la gâchette (R2 ou T). Simple et efficace surtout qu’un laser sortant de son contrôleur, qui est affiché dans le jeu, pointe dans la direction visée.

Cela permet donc de se déplacer en marchant et en utilisant des câbles mais aussi d’activer des levier, de contrôler des robots dans des zones qui ne nous sont pas accessible afin de résoudre les énigmes (pas très difficile) variés du jeu. Mais par moment, le jeu passe à la 1ère personne au lieu de la 3ème. A ce moment, les PS Moves se transforment en main et l’on peut manipuler des manettes, des boutons et même des lances à incendie… de façon précise pour bouger des plateformes, ouvrir des portes en résolvant une énigmes, actionner des sorte de grues…

Ces moments à la 1ère personne sont très agréable et sont la principale raison pour laquelle le jeu est en VR, car le reste pourrait se jouer sur un simple écran. Cela parait peu, mais le jeu se targue de pouvoir familiariser les joueurs avec la VR, et c’est ce qu’il fait parfaitement. Je dirais même que c’est une utilisation bien réfléchit du VR et efficace sans forcément vouloir en mettre plein la tête.

wayward-sky-screen-01-ps4-eu-01feb16.jpeg wayward-sky-screen-04-ps4-eu-01feb16.jpeg

Graphiquement le jeu est très joli, dans un style simple et efficace avec peu d’aliasing (donc bonne résolution). Les décors et énigmes sont variés durant les 4 mondes principaux du jeu plus le monde final, plus petit mais reprenant toutes les mécaniques des mondes précédents. Le jeu n’étant pas trop dur, il faut environ 4 heures pour le finir.

Au final, Wayward Sky est une franche réussite. Il ne met certes pas une claque niveau immersion en VR car la plupart du temps on est en vue à la 3ème personne, mais les phases à la 1ère personne sont suffisantes et le mix des 2 est originale et très réussi. Bref un coup de cœur…

Note5.png

Les commentaires sont fermés.