« [Lecture] Science & Vie Junior – Assassin’s Creed | Page d'accueil | Mise à jour PSStore - 22 novembre »



17/11/2016

[Test] Xenoraid – PS4


Xenoraid_PS4_Logo.jpgDéveloppé par 10tons et disponible en téléchargement sur PS4 pour 9€, Xenoraid est un jeu de shoot spatial très arcade à défilement nul.

En effet aucun défilement, ni horizontal, ni vertical n’est présent dans le jeu, et ce sont les ennemis (et obstacles) qui se déplacent vers le bas de l’écran, sans oublier de nous tirer dessus évidement, durant les 40 missions et 4 boss que contient le jeu en mode campagne.

 Mais ce n’est pas la plus grande particularité du jeu, car ce n’est pas un vaisseau que l’on peut piloter, mais 4. A tout moment on peut alterner entre les 4 vaisseaux (avec les bouton croix, carrée…) afin de profiter de leurs diverses spécificités (tirs primaires et secondaires différents entre chaque vaisseau) ou simplement pour mettre de côté un vaisseau au bord de l’explosion.

xenoraid_3.jpg xenoraid_6.jpg

Cela ajoute de la stratégie à ce style de jeu qui reste tout de même bourrin, même si l’on ne peut pas tirer à l’infini, les armes surchauffant (raison de plus pour alterner entre les vaisseaux) et qu’il est possible de tirer en diagonal en se déplaçant.

Entre chaque mission il est possible (et indispensable) de réparer les vaisseaux, mais on peut également les améliorer individuellement (armes, protection…) ou globalement avec des bonus divers (explosion des tous les ennemis à l’écran en cas de perte d’un vaisseau…).

 xenoraid_15.jpg xenoraid_18.jpg

Un mode survie est disponible, où il faut survivre le plus longtemps possible après avoir choisi quelques améliorations avec le peu d’argent disponible (il faut donc faire des choix selon sa façon de jouer). Un mode coop jusqu’à 4 joueurs en local est également disponible afin de tout exploser entre amis.

Avec sa mécanique de changement de vaisseau à la volée, Xenoraid se démarque des autres jeux de shoot et malgré son côté classique d’apparence s’avère un jeu très agréable pour peu que l’on aime le style.

Note3.png

Écrire un commentaire