« Tenstickers – Stickers muraux et accessoires (PC, PS4…) | Page d'accueil | Mise à jour PSStore - 12 avril »



08/04/2016

[Test] Dreii – PS4 / PSVita


Dreii_logo.jpgDeveloppé par Etter Studio, Dreii est un jeu de casse-tête physique disponible en téléchargement en cross-buy sur PS4 et PSVita au prix de 8€.

Le but du jeu est très simple, puisqu’il suffit de construire une tour à l’aide de diverses formes disponibles (carrés, triangles, ronds, rectangles…) afin que l’une d’elles atteigne pendant un petit temps (il faut donc que la tour soit stable) une zone en hauteur pour finir le niveau.

Mais la particularité du jeu est qu’il peut se faire en coopération. Il suffit que quelqu’un d’autre soit sur le même niveau pour que vous le rejoignez et que l’entraide se mette en place pour finir plus facilement le niveau. Il y a même des niveau où il faut obligatoirement 2 ou 3 joueurs pour les finir (un joueur soulevant une grosse forme pour que l’autre puisse accéder à d’autres par exemple). Heureusement ces niveaux ne sont pas obligatoires, car malgré que l’on puisse rejoindre des joueurs PS4 sur PSVita et inversement, il n’y a pas grand monde…

dreii_still_008.png dreii_still_003.png

Graphiquement le jeu est rudimentaire, mais cela correspond bien au style de jeu et il n’y a pas besoin de plus. Comme le jeu est principalement basé sur la coopération, il est possible de communiquer avec les autres grâce à un système de mots qui se débloque au fur et à mesure du jeu. Limité, mais suffisant pour se faire comprendre. La jouabilité au joystick ou au tactile est bonne (une petit peu plus précise au tactile) et il est assez facile de bien placer ses formes.

Le jeu ne dispose que de 50 niveaux, mais c’est la difficulté de certains qui est le plus gênant. Dès la fin du 2ème monde (20ème niveau environ), il y a un niveau qui fera probablement abandonner beaucoup de joueur. J’ai moi-même eu beaucoup de mal, car ma simple tour à base de carré tombait toute seule sans que je comprenne. Après de nombreux essais, et surtout avoir réessayé avec le son (oui je joue souvent sur PS Vita sans son devant la télé…), j’ai enfin compris qu’une tempête arrivait régulièrement et faisait tout tomber. Il fallait donc avoir un timing presque parfait (ou être à plusieurs pour que ce soit plus simple).

dreii_still_001.png dreii_still_002.png

Au final Dreii part sur un bonne base avec un principe simple et une coopération, mais la difficulté qui se corse trop vite rebutera trop facilement, surtout si l’on se retrouve seul dans certains niveaux (ce qui est souvent le cas…).

Note3.png

Les commentaires sont fermés.