« Mise à jour PSStore - 13 Octobre | Page d'accueil | Mise à jour PSStore - 20 Octobre »



15/10/2015

[Test] Tearaway Unfolded – PS4


Tearaway_Unfolded_logo.jpgSorti à l’origine sur PS Vita et développé par Media Molecule (Little Big Planet), Tearaway est de retour sur PS4 dans une version remasterisée et surtout adaptée à la PS4 nommé Tearaway Unfolded.

Le jeu nous fait vivre l’aventure d’un messager (Atoi ou Lota, selon le sexe choisi) qui, dans un monde fait de papier, doit livrer un message (logique…) au joueur. Car oui, nous faisons entièrement partie de l’aventure et de l’histoire au travers de la DualSchock, mais aussi de la caméra si on en a une connectée à la PS4. Sur PSVita, le jeu tirait parfaitement partie de toute la capacité de la console portable. Avec la DualSchock, il en est de même, bien que certaines différences logiques sont là. Tearaway Unfolded n’est pas un simple portage du jeu, car des nouveautés (et des différences) sont belles et bien présentes.

Tearaway_Unfolded_1080739042.jpg Tearaway_Unfolded_1080739036.jpg

Le contrôle du messager est toujours identique ainsi que ces capacités (déblocage au cours de l’aventure) : déplacement, saut, transformation en boule… mais dans Tearaway, on ne contrôle pas que le messager, mais le monde entier (ou presque!) et c’est là que l’on voit les différences. Le pavé tactile arrière de la PSVita permettait de faire sauter le messager sur certains zones, sur PS4 c’est une pression sur le pavé de la DualSchock. L’écran de la PSVita servait à interagir directement dans le jeu en pliant/dépliant des choses, ici c’est un effleurement du pavé tactile qui se transforme en vent (selon la direction du geste) dans le jeu pour faire cela. Même si c’est très bien trouvé, cela rend moins bien (un de mes niveaux préférés sur PSVita – la montagne enneigée – est au final moins intéressant à cause de cela).

Il y a aussi des nouveautés, comme l’avion qui sert à se déplacer au-dessus de la mer de façon très plaisante. La lumière de la DualSchock peut également s’afficher dans le jeu afin d’attirer/bloquer les ennemis et s’en débarrasser plus facilement, cela sert aussi à transformer la décoration en papiers journaux en jolies textures (mais cela n’a aucun intérêt au niveau gameplay). Il est aussi possible d’envoyer des choses (ennemis, pierres, pommes…) à l’intérieur de la DualSchock pour s’en servir à résoudre les énigmes parsemant le jeu.

Tearaway_Unfolded_1080739041.jpg Tearaway_Unfolded_1080739037.jpg

Il y a également d’autres capacités/objets qui étaient déjà disponibles pour avancer au cours de la vingtaine de niveaux que compose le jeu (plus de 10 heures de jeu). Si la plupart de ces niveaux étaient déjà présents sur PSVita, il y en a des nouveaux, mais surtout les existants ont tous été adaptés pour les nouvelles capacités, si bien qu’il y a des grosses différences : ceux ayant déjà fini le jeu sur PSVita auront tout de même des surprises.

Durant l’aventure, il nous est régulièrement demandé de dessiner diverses choses (dont certaines seront présentes tout au long du jeu, comme des papillons), et cela se fait soit avec le pavé tactile, soit avec les joysticks, mais dans tous les cas, la précision n’est pas très bonne (cela n’était déjà pas facile avec l’écran de la PSVita).

Tearaway_Unfolded_1080739040.jpg Tearaway_Unfolded_1080739034.jpg

Le jeu est toujours mignon et coloré avec ses personnages et décors fait de pliages de papier et l’univers bien qu’un peu enfantin très réussi et surtout les niveaux sont très bien pensé et agréable à faire. En parlant d’enfant, la difficulté du jeu est adapté à tous, aucun gameover, des aides en cas de difficulté lors des énigmes. Il n’y a que quelques phases de plateforme qui pourraient posées des soucis.

Au final Tearaway Unfolded n’est pas un simple portage de la version PSVita, mais un jeu parfaitement adapté pour la PS4 même si j’ai tout de même plus apprécié l’aventure sur PSVita.

Note4.png

Commentaires

Bonjour,
C’est étrange, mais le personnage de Tearaway Unfolded me fait beaucoup penser à celui que j’ai aperçu dans un jeu en ligne. Si je ne me trompe pas, c’était sur le site http://www.prizee.com/ . En tout cas, il me tarde de pouvoir jouer à ce titre, surtout que, dans ton article, tu dis qu’on doit contrôler, en quelque sorte, le monde. L’aventure promet d’être magique.
Au revoir.

Écrit par : Hayden | 13/11/2015

Répondre à ce commentaire
-----------------------------------------------------------------------------

Salut,
À la base, je suis vraiment nul au poker, mais je me dis que, tant que c’est un jeu virtuel, je peux toujours me lancer. Le seul souci, c’est que tout ce que tu expliques ici, c’est du chinois pour moi, LOL… En fait, je pense que je dois vraiment étudier les termes et techniques, avant de jouer à Pure Hold’Em. Merci tout de même pour l’article. À bientôt.

Écrit par : Hayden | 13/11/2015

Répondre à ce commentaire
-----------------------------------------------------------------------------

Les commentaires sont fermés.