« [Test] Q.U.B.E: Director's Cut – PS3/PS4 | Page d'accueil | Mise à jour PSStore - 11 Aout »



11/08/2015

[Test] Goat Simulator – PS4 & PS3


GOAT_PS4Thumbnail.pngDéveloppé par Coffee Stain et édité par Double Eleven, Goat Simulator – disponible en téléchargement sur PS3 et PS4 au prix de 9€ (pas de cross-buy a priori) - est un simulateur un peu particulier car il nous met dans la peau poilue d’une chèvre. Et que peut-on faire en jouant une chèvre ? He bien plus de choses que l’on pourrait le croire… Si le jeu est beaucoup basé sur la destruction du décor, il n’y a pas que cela à faire.

Sur 2 cartes complétement ouvertes (on peut même y parcourir l’intérieur de certains bâtiments), de nombreux éléments sont présents pour être détruits (voitures, palissades, salons de jardin, vitres…) ou malmenés (humains, autres animaux…) afin de marquer des points. Il faut aussi utiliser les éléments du décors (utilisation de trampolines, marcher sur les murs…) pour améliorer son multiplicateur et son score.

GoatSimulator_PS4_Screenshot_08.png GoatSimulator_PS4_Screenshot_01.png

Mais le jeu propose heureusement plus que cela et différents défis sont à réaliser : aller le plus haut possible, utiliser un vélo le plus longtemps possible, planer quelques secondes… et même réaliser des actions uniques : envoyer un rocher sur des personnes faisant la fête, gagner un combat contre une autre chèvre, trouver 30 statuettes de chèvres cachées un peu partout… 

Et la plupart de ces défis nous font gagner ce que le jeu appelle des "mutateurs". Ce sont des améliorations de notre chèvre permettant de soit simplement changer d’apparence, soit de lui apporter un "pouvoir" en utilisant un bouton dédié. Planer dans les airs, faire des double-sauts, avoir un jetpack sur le dos… Et plein d’autres choses encore plus bizarres, surtout qu’il est possible de cumuler les "mutateurs" et qu’un seul bouton permet de les activer tous en même temps.

GoatSimulator_PS4_Screenshot_05.png GoatSimulator_PS4_Screenshot_06.png

Techniquement, le jeu n’est pas bien beau avec des modélisations simples et des textures modestes, mais cela ne rend pas le jeu moins fun. De même que les nombreux bugs de collision que l’on peut voir avec notre chèvre et le décor. Il n’est pas rare que les objets réagissent bizarrement ou que notre chèvre se retrouve bloquée. Les développeurs nous préviennent de cela dès le premier écran. On pourrait dire que c’est une excuse pour ne pas avoir à corriger ces bugs, mais cela ajoute encore un côté "n’importe quoi" au jeu. 

GoatSimulator_PS4_Screenshot_03.png GoatSimulator_PS4_Screenshot_04.png

Finalement, malgré un thème un peu spécial, Goat Simulator réussi à divertir. Ne vous attendez pas à être subjugué, mais seul ou entre amis (2 sur PS3 et 4 sur PS4, avec des petits jeux multijoueur), le jeu est un défouloir où quelques minutes suffisent pour s’amuser entre 2 jeux plus sérieux.

(Jeu testé sur PS4)

Note3.png

Commentaires

Bonjour, j'ai un problème concernant ce jeu sur PS4, je l'ai bien téléchargé (effacé puis retéléchargé plusieurs fois), toujours le;même problème : installation impossible malgré les fichiers de MAJ et j'ai de la place sur le DD.....

Écrit par : CineboX | 14/08/2015

Répondre à ce commentaire
-----------------------------------------------------------------------------

Les commentaires sont fermés.