« [Lego Star Wars] MicroFighters Série 2 – Partie 3 | Page d'accueil | Mise à jour PSStore - 18 février »



17/02/2015

[Test] InFamous First Light - PS4


inFAMOUS_First_Light_logo.jpgAprès Second Son, InFamous est revenu sur PS4 avec non pas un DLC, mais un standalone (ne nécessitant pas le jeu d’origine) tout comme Festival of Blood l’était sur PS3 par rapport à InFamous 2.

First Light nous fait vivre l’histoire de Fetch avant le début de l‘histoire de Second Son. On laisse donc de côté Delsin (ce qui n’est pas gênant car je préférais Cole) pour contrôler Fetch et ses pouvoirs de néon (lumière) pour vivre en flash-back ses aventures avec son frère, mais aussi dans la prison de haute sécurité pour les porteurs.

inFAMOUS_First_Light_1080684643.jpg inFAMOUS_First_Light_1080684636.jpg

First Light reprend les atouts du jeu de base (graphismes, jouabilité, fun) mais aussi les points faibles (répétitivité en tête). Seule la première île (celle où l’on rencontre Fetch dans Second Son) est disponible (avec de la chance, l’autre sera peut-être utilisée pour un second standalone avec l’autre personnage), mais cela est largement suffisant par rapport au nombre de missions disponibles et permet de ne pas avoir d’aller-retour inutiles entre les îles. 

Un des points qui m’avait gêné dans Second Son était la profusion des types de pouvoir (4 différents, dont le dernier peu utile) dû à la capacité de Delsin d’intégrer le pouvoir des autres. Ici, avec seulement le pouvoir du néon, on se concentre sur cet unique type, même si on connait déjà les principaux pouvoirs rattachés.

inFAMOUS_First_Light_1080684639.jpg inFAMOUS_First_Light_1080684641.jpg

Contrairement aux autres jeux, First Light n’intègre pas le karma, c’est un peu dommage, mais obligatoire vu que le jeu se déroule dans le passé et que cela aurait pu impacté ce que l’on connais déjà de l’histoire de Fetch. Le jeu est plus court (4-5 heures pour l’histoire), mais rapporté au prix cela reste très bon. A cela s’ajoute un mode arène. Cela permet de se défouler avec tous les pouvoirs disponibles. Amusant, mais ce n’est pas vraiment ce que je préfère.

Avec un prix raisonnable (15€), et jouable même sans avoir précédemment joué à Second Son, InFamous First Light est un bon rapport qualité/prix malgré son côté répétitif que l’on trouvait déjà dans son grand frère.

Note4.png

Les commentaires sont fermés.