« Mise à jour PS+ de Février – PSPlus | Page d'accueil | Mise à jour PSStore - 04 février »



04/02/2015

[Découverte] SimCars-GP : Simulateur de Pilotage


tTX-yGMy.jpegExistant depuis presque 3 ans en Alsace (à Rosheim, 20mn de Strasbourg), SimCars-GP propose de monter dans un baquet pour une séance de simulateur de pilotage dynamique. Pourquoi dynamique ? Et bien parce que le poste de pilotage est monté sur des vérins qui nous font ressentir des sensations de conduite, mais le simulateur de SimCars-GP a aussi une autre particularité.

Mais avant d’y venir, il faut savoir que les vérins (au nombre de 3 pour faire ressentir les différentes forces) ne sont pas hydrauliques comme la plupart des autres simulateurs, mais équipés de vis sans fin sur des moteurs électriques ce qui fait que la réactivité de ceux-ci est plus importante pour plus de réalisme dans les sensations.

Et donc la particularité du simulateur est qu’en plus de bouger avec des vérins, il peut tourner à 360° sur lui-même. Cela peut paraître bizarre, mais donne des sensations supplémentaires lors des virages, ce qui permet de sentir la voiture tourner et même déraper, sans parler des têtes à queue qui sont du coup fort réalistes. Seuls 2 simulateurs en France font tout cela en même temps (le tangage, le lacet et le roulis).

DSC00291.JPG DSC00298.JPG

J’ai pu essayer le simulateur pendant 30 minutes. Normalement, sur cette durée, le responsable ne fait choisir qu’une discipline pour avoir le temps de la prendre en main et afin de prendre plus de plaisir une fois un peu plus maitrisé. Voulant parler du simulateur pour mon blog, j’ai donc pu essayer les 2 types : le circuit et le rallye

Le simulateur tourne sur le jeu rFactor, simulateur assez pointu niveau comportement et ouvert aux mod, ce qui fait qu’il contient plus de 100 circuits (asphalte, terre, neige...) de différents types (circuits, rallyes, côtes, DTM, WTCC…) et plus de 200 voitures des années 60 à nos jours. Le jeu étant un peu ancien, il ne fait pas s’attendre à des graphismes stupéfiants, mais ce n’est vraiment pas l’intérêt de ce simulateur. 

DSC00297.JPG DSC00296.JPG

Bien calé dans le siège baquet , j’ai d’abord essayé la conduite sur circuit, où j’ai choisi le circuit de Monza (Italie) car c’est l’une de ceux que je connais. Dans une Porsche 997 (les F1 sont à réserver à ceux qui ont l’habitude du simulateur), j’ai pu faire quelques tours et voir comment le simulateur réagit, et dès le premier virage (une chicane) les sensations des vibreurs et surtout le tête à queue (je suis arrivé trop vite faute de repères) étaient là ! On sent les virages et on est secoué à chaque vibreur, seul l’effet d’accélération et de freinage sont un peu en dessous de ce que j’attendais. 

Ensuite place au rallye sur une boucle en terre au volant de la DS:WRC du célèbre sextuple champion Alsacien où la vitesse était moins importante mais les sensations de glissade plus présentes. Après un tour que j’ai trouvé plutôt facile, le responsable m’a changé de voiture pour une Lancia Delta HF bien plus puissante et au final plus intéressante à conduire. Accélérations, freinages, glissades (que l’on sent très bien avec la rotation du simulateur) et aussi bosses où l’on sent vraiment les roues de la voiture quitter le sol, les sensations étaient extrêmement bonne. Cette séance de rallye m’a plus plu que le circuit et si vous ne prenez pas une heure pour faire les deux, c’est celle que je vous conseille. 

DSC00294.JPG DSC00300.JPG

Les 30 minutes ont passé très vite au volant des différentes voitures et je suis pressé d’y retourner une prochaine fois seul ou avec des amis, car le simulateur est placé dans un bar (un peu perdu au milieu d’une zone commerciale) où l’on peut donc boire un coup et voir les performances du pilote grâce à un écran retransmettant les images de la course. Il y a même des offres à partir de 4 personnes (boissons comprises) si l’on veut se mesurer à ses amis. Il est également possible sur place de manger, et de jouer au billard, au babyfoot ou aux fléchettes

Du coup j’en viens au prix. J’ai découvert ce simulateur grâce à une offre groupon, donc j’ai eu un prix très intéressant, sinon les 30 minutes coûtent environ 50€ soit à peu près l’équivalent du même temps en karting. Cela peut paraître un peu cher à première vue, mais il ne faut pas oublier que ce que propose le simulateur est différent (circuits, voitures, sensations…).

DSC00301.JPG DSC00302.JPG

Bref, une découverte par hasard grâce à groupon, le simulateur de SimCars-GP m’a fortement plu. De plus le responsable est bien présent pour nous guider et donner divers conseils pour que l’expérience soit le plus agréable possible. Une expérience à ne pas manquer au café/bar L’annexe à côté de club du parc à Rosheim (réservation obligatoire). Le simulateur (environ 900 Kg) se déplace de temps en temps sur certains événements, mais aussi en entreprise pour ceux qui seraient intéressé.

 

 Lien :

http://www.simcars-gp.fr/ 

https://twitter.com/SimCarsGP 

https://www.facebook.com/simcarsgp.simulateur

DSC00292.JPG DSC00299.JPG

(Non, ce n'est pas mois sur la vidéo et les photos de l'article, c'est la personne qui est passée après moi et qui m'a donnée son autorisation. Moi, je suis ci-dessous...)

IMG_4170.JPG IMG_4171.JPG

Les commentaires sont fermés.