« C’est arrivé cette semaine – S13 | Page d'accueil | Mise à jour PS+ d’Avril- PSPlus »



01/04/2014

[Test] SteamWorld Dig – PS4 / PS Vita


header_460x215.pngDéveloppé par Image & Form, SteamWorld Dig est un jeu d’aventure/plateforme/minage disponible en téléchargement pour 9€ sur PS4 et PS Vita (en cross-buy).

On se retrouve dans la "peau" de Rusty, un robot mineur, qui reprend la vielle mine de son oncle mort récemment dans le petite ville de Tumbleton où quelques robots vivent. Il va falloir résoudre le mystère de la disparition de l’oncle dans les profondeurs du sol tout en espérant faire prospérer la ville.

1_tumbleton.png 2_archaea_dig2.png

Armé de sa petite pioche peu efficace, on commence à creuser à la recherche de matériaux à vendre à la surface afin de pouvoir améliorer son équipement pour creuser plus vite et plus profondément. Si au début, on vend ces matériaux quelques malheureux dollars, plus tard ce sont des dizaines voire des centaines de dollars que l’on pourra obtenir (500$ maximum, mais très rarement).

Avec cette argent, à nous pioches plus efficaces, téleporteur pour remonter rapidement, santé supplémentaire et bien d’autres choses qui seront disponibles chez les vendeurs attirés par la ville, et surtout notre argent. Mais ce n’est pas le seul moyen de mieux s’équiper, car notre oncle a laissé pas mal de choses au fond de la mine pour nous aider.

Au fil des 3 mondes sous-terrain à explorer (qui sont générés aléatoirement) on retrouve des grottes (qui elles ne sont pas aléatoires) où sont cachés des pouvoirs (vitesse, double saut…) et équipements (foreuse, poing de feu…) et même simplement des matériaux de grande valeur qui nous aideront dans notre périple.

4_vectron_laser_dodging.png 7_oldworld_boozer_bottle.png

Et les dangers sont nombreux : lacs acides, ennemis de plus en plus dangereux, pièges variés, sans oublier un boss final. La descente ne se fait pas sans mal, mais la mort n’est que temporaire, on perd "seulement" la moitié de l’argent que l’on avait sur nous (ce qui m’a tout de même empêché d’avoir un trophée lié à l’achat de toutes les améliorations, car les ressources ne sont pas illimitées).

La phase de minage est simple, on creuse, on remplit son sac et on remonte pour vendre ce que l’on a trouvé puis on s’améliore. Heureusement qu’il y a des ennemis et des pièges, car ce n’est pas la partie la plus amusante. Par contre les grottes (une dizaine obligatoire plus d’autres optionnelles) sont plus intéressantes, car elles demandent un peu de réflexion pour les finir. Sans compter les zones cachées dans celles-ci avec pas mal d’argent à la clé.

Côté technique, le jeu avec son style western mélangé à du steampunk m’a bien plu. Ce n’est pas un claque graphique, mais le style tout en 2D et les effets de lumière sont réussis. La maniabilité ne pose aucun problème, chaque nouveauté est bien expliquée et est mise en situation immédiatement.

8_vectron.png 9_archea_run.png

Si le jeu peut se finir en moins de 2h30 (il y a un trophée pour ça), il faut compter au moins le double voire plus (presque 7 heures pour moi en ayant tout miner et explorer) pour venir à bout du jeu en en profitant et en s’équipant correctement.

SteamWorld Dig est intéressant, j’y ai passé un moment agréable, mais il est malheureusement est inégal avec la partie énigme des grottes bien au-dessus de la partie minage qui pourtant représente la majorité du jeu.

Note3.png

Les commentaires sont fermés.