« C’est arrivé cette semaine – S28 | Page d'accueil | Mise à jour PSStore - 17 Juillet »



16/07/2013

L’abécédaire des jeux vidéo – P...


Pod.jpgRetour de l’abcédaire après cette période de concours des 2 ans du blog, chaque semaine (sauf beaucoup d’exceptions), je parle d’un jeu, souvent ancien, auquel j’ai joué et dont j’ai envie de parler pour une raison ou une autre. Et comme la rubrique s’appelle l’abécédaire, je vais faire prendre un jeu pour chaque lettre de l’alphabet. Les jeux sont choisi sur un critère totalement subjectif (je ne prêtant pas choisir LE meilleur jeu), et si vous avez d’autres titres correspondants à la lettre de la semaine, n’hésitez pas à partager votre expérience avec ce jeu.

Aujourd’hui la lettre P avec le jeu POD (Planet of Death). jeu de course sorti en 1997 et développé et édité par Ubisoft. Proposant 16 courses et 8 voitures à la sortie du jeu plus 16 autres circuits et voitures téléchargeables plus tard, POD était un jeu assez conséquent.

Le jeu intègre un scénario post-apocalyptique afin de justifier les diverses courses dans différents environnements en ruines. Plusieurs modes de jeu étaient disponibles, championnat, contre la montre, courses avec fantômes, et surtout un mode multi-joueurs sur internet (un des premiers jeux à le proposer). Le tout avec une customisation des véhicules et un gameplay réussi.

pod14421106.jpg pod59928574.jpg

Mais c’est également du côté technique que l’on a parlé du jeu à l’époque. Diverses versions du jeu était disponible, et surtout celle prenant en compte les instructions MMX d’Intel donnant plus de fluidité (image par seconde) au jeu. Une vrai publicité réciproque pour le jeu et les pentium MMX. Le jeu fut aussi l’un de premier à avoir une version compatible 3DFX (considérée comme la plus belle).

Même si je n’ai pas tant que ça joué au jeu, il reste dans mon esprit avec toutes ces nouveauté techniques qu’il avait apporté à l’époque.

Comme toujours, n’hésitez pas à partager votre jeu correspondant à la lettre de la semaine

Les commentaires sont fermés.