« C’est arrivé cette semaine – S32 (Partie 2) | Page d'accueil | [Rattrapage] Need for Speed : The Run – PS3 »



13/08/2012

Quantum Conundrum – PS3 (PSN)


Quantum-Conundrum.pngSorti mi-juillet pour environ 11€ sur le PSN, Quantum Conundrum est un FPP (First Person Puzzler) c’est-à-dire un jeu de réflexion (où l’on résout des énigmes/puzzles) en vue à la première personne dans la ligné de Portal et imaginé par Kim Swift, une des deux personnes à l’origine de Portal…

Depuis votre plus jeune âge, tout les ans votre mère se débarrasse de vous pour vous confiez à son frère (donc votre oncle) qui n’est rien d’autre qu’un "brillant" inventeur. Mais cette fois ci au lieu de trouver votre oncle qui vous présente ses inventions, il n’y a personne. Vous ne tarderez pas à découvrir qu’il s’est coincé dans une autre dimension mais qu’il arrive tout de même à communiquer avec vous afin de vous aidez à le sauver.

Voici le prétexte pour nous faire visiter de fond en comble le manoir de notre oncle, le professeur Quadwrangle, en traversant de nombreuses pièces demandant de la réflexion, un peu d’agilité mais surtout les pouvoirs du gant que votre oncle à mis au point.

2a.jpg 11a.jpg

Ces pouvoirs – au nombre de 4 – nous permettent de passer dans différentes dimensions afin de résoudre l’énigme pour accéder à la sortie de la salle. La dimension plume permet de déplacer les objets lourds (comme des coffres que l’on rencontre dans beaucoup de pièces), la dimension plomb qui à l’inverse de la première permet de rendre lourds et résistants les objets (comme des cartons pour briser des vitres), la dimension temps où tout est ralenti permettant principalement de sauter sur des objets qui tombent au ralenti comme sur des plateformes et pour finir la dimension gravité où la gravité est inversée nous permettant d’utiliser des objets comme des ascenseurs.

Je parle toujours des effets des dimensions sur les objets, car nous ne sommes pas impactés par les changements, sinon quel intérêt aurait-on à être également ralenti en même temps que le reste ? La combinaison des ces dimensions – que l’on récupère au fur est à mesure de l’aventure – nous permet donc de se défaire des pièges rencontrés durant les 51 énigmes/pièces composant le jeu.

6.jpg 4a.jpg

A chaque nouveau pouvoir, des énigmes simples viennent nous apprendre à correctement l’utiliser avant que cela ne se complique car il faudra "combiner" les pouvoirs pour s’en sortir (un seul pouvoir peut-être activé à la fois). Mais un peu de réflexion et d’observation permettent de trouver la solution. Au pire votre oncle vous donne quelques indices si vous avez du mal.

Coté gameplay, les 4 boutons L1/2 et R1/2 servent à activer les dimensions, un bouton pour le saut, un autre pour attraper/déposer ou activer des choses et un dernier pour lancer les objets. C’est simple à prendre en main, même si j’ai raté pas mal de saut à cause de la vue à la première personne pas toujours bien adapté aux phases de plateforme (faut dire que je ne suis pas doué au FPS à la manette).

19a.jpg 20.jpg

Pour finir le design du jeu est correct avec des couleurs chatoyantes et un effet cartoon, même si cela ne plaira pas forcement à tout le monde. De plus l’immense manoir est souvent un peu trop vide et les décors sont trop répétitifs (il faudrait compter le nombre de petit salon dans le jeu, juste pour rire…).

En bref, c’est un jeu très plaisant à la duré de vie fort raisonnable pour le prix, surtout si vous chercher à obtenir tout les trophées (objets cachés, finir chaque niveaux sans mourir, sous un certain temps ou en limitant le nombre d’utilisation des dimensions) et encore plus si vous partez à l’assaut du classement en ligne de chaque niveau. Pour à peine 11€, chacun y trouvera son compte.

Commentaires

Bien d'accord, j'ai adoré ce jeu :)

Écrit par : aquab0n | 13/08/2012

Répondre à ce commentaire
-----------------------------------------------------------------------------

Les commentaires sont fermés.